Vous savez que vous disposez d’un IBAN, mais s’agit-il d’un IBAN nominatif à votre nom et prénom ou au nom de votre société et rattaché à votre pays de résidence ? C’est pourtant une question essentielle à se poser puisqu’en France notamment, la réalisation d’un certain nombre d’opérations bancaires nécessitent de disposer d’un IBAN nominatif qui commence par FR. Explications.

Qu’est-ce qu’un IBAN ?

IBAN est l’abréviation de International Bank Account Number et correspond à votre numéro de compte bancaire international. En clair, c’est un numéro essentiel qui permet d’authentifier et de situer géographiquement votre compte parmi tous ceux qui existent dans le monde. Son format varie en fonction de la localité de votre établissement de paiement ou de votre banque. Il commence par le code du pays de votre établissement – par exemple, FR pour la France, GB pour l’Angleterre et CH pour la Suisse -, suivi d’une clé de contrôle à deux chiffres calculée d’après un code international puis d’un numéro national de compte : pour les comptes français, il s’agit du RIB. En France, l’IBAN comprend au total 27 caractères. Depuis 2014, les états membres de la SEPA, la zone unique de paiement en euros, ont signé un accord pour utiliser l’IBAN comme identifiant pour tous les comptes bancaires afin de simplifier les paiements nationaux et internationaux et ainsi faciliter la communication et le traitement des transactions avec un risque réduit d’erreurs dans cette zone.

Qu’est-ce qu’un IBAN nominatif qui commence par FR ?

Vous disposez d’un IBAN, mais est-il nominatif ? Par nominatif, nous voulons dire qu’il est rattaché à votre nom et prénom ou au nom de votre société. Par ailleurs, il est important que cet identifiant commence par FR. En France, toutes les banques et établissements de paiement ne proposent pas d’IBAN nominatifs qui commencent par FR. En effet, certains dépendent de banques dont le siège social se trouve à l’étranger et ne proposent que des IBAN rattachés à cette localité. Par exemple, N26 ne propose que des IBAN qui commencent par DE puisque son siège est situé en Allemagne. Vous devez donc veiller à bien vérifier la nature de votre identifiant actuel. Mais pourquoi est ce si important d’avoir un IBAN qui commence par FR lorsque l’on réside en France ? L’administration, les services publics, certains employeurs et certains commerçants n’acceptent pas les IBAN qui ne commencent pas par FR. Pour percevoir des revenus de ces entités, il est donc indispensable de de disposer d’un IBAN nominatif qui commence par FR.

A quoi sert un IBAN nominatif ?

Gardons comme cadre pour notre exemple, la France. En France, l’administration réclame de disposer d’un IBAN nominatif à votre nom et prénom et qui débute par FR. Celui-ci vous permet de domicilier vos revenus, de percevoir votre salaire, vos prestations sociales, vos pensions ou vos allocations comme celles décernées par la Caf. Il vous permet également de payer votre loyer mensuel par virement et vos factures par prélèvements (EDF, forfait téléphonique, Internet, etc.). De votre compte professionnel, vous pouvez grâce à un IBAN nominatif facilement facturer vos clients dans le cadre de votre activité professionnelle (TPE, PME, Artisans, Auto-entrepreneurs, etc). Vous pouvez également percevoir les subventions et les aides offertes par votre département lors de la création de votre entreprise par exemple. Enfin, en disposant d’un IBAN nominatif, vous effectuez facilement vos paiements (TVA, charges, assurances, fournisseurs etc.) puisque celui-ci est directement rattaché à votre compte professionnel. Sans IBAN nominatif, toutes ces opérations bancaires effectuées en France seraient bien plus compliquées, voire impossibles.

Comment obtenir un IBAN ?

Pour disposer d’un RIB, vous devez fournir à votre banque ou à votre établissement de paiement plusieurs documents. Vous devez faire parvenir la photocopie de votre carte d’identité ou de votre carte de séjour, accompagné d’un justificatif de domicile de moins de trois mois : celui-ci peut par exemple être une quittance de loyer, une facture d’eau, d’électricité, de gaz ou de téléphone.

Est-il risqué de communiquer son code IBAN ?

Non. L’IBAN permet de sécuriser une transaction, mais n’autorise pas l’opération en elle-même. Pour effectuer un prélèvement, le bénéficiaire doit obtenir l’autorisation écrite du débiteur. Sans votre autorisation écrite, il n’est pas possible de réaliser cette opération.